Boutique «Anthropologie», New-York : l’art de détourner des casses d’imprimerie

La ville de New-York regorge de boutiques, plus belles et plus insolites les unes que les autres.
Dans la boutique «Anthropologie» (de Chelsea Market), j’ai découvert au détour d’un rayon, l’art de détourner des casses d’imprimerie.
Pour rappel, une casse d’imprimerie est un tiroir, généralement en bois, issu d’un meuble de métier de typographie traditionnelle. Ce tiroir était composé de plusieurs petites cases (appelées cassetins), dans lesquelles on rangeait les caractères en plomb ou en bois. A ce sujet, savez-vous pourquoi les imprimeurs nomment les lettres minuscules «bas de casse» ? Tout simplement parce qu’elles étaient rangées dans le bas de ce tiroir…
J’ai donc retrouvé l’esprit de ces casses où le fond avait été enlevé et elles étaient superposées pour composer une sorte de caisse. Le plus beau, c’est que les noms des familles de police (et corps) sont encore présents sur la façade, ainsi que les poignées… Toute une époque !

Si vous trouvez un de ces meubles sur l’étal d’un brocanteur, ça peut vous donner des idées pour le détourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *